Orange multiplie ses innovations en Afrique

Avec la diversification du contenu digital, le développement des smartphones, le lancement de la 5G+ et l’explosion de l’utilisation des données mobiles, l’opérateur historique souhaite accélérer la transformation digitale en Afrique.
“Le digital – ou le numérique – transforme l’expérience et le comportement de nos clients : leurs manières d’interagir entre eux et avec leur opérateur, de communiquer, de consommer ont profondément évolué”, estime Stéphane Richard, le Président-Directeur Général du groupe.
La révolution numérique transforme la vie de toutes les sociétés. Le rôle de l’opérateur historique est d’être le partenaire de confiance de la transformation numérique de ces sociétés. “Nos activités vont évoluer afin de s’adapter à la demande croissante de connectivité et de services intégrés d’IT (Technologies de l’Information). On se concentrera sur quatre domaines principaux en complément de la connectivité :
– La cyberdéfense
– L’hybride et cloud privé pour les multinationales
– L’amélioration des processus métiers, principalement grâce aux objets connectés et aux applications
– Les outils de travail des salariés, mobiles, flexibles et collaboratifs”, ajoute le Président-Directeur Général du groupe.
L’écosystème des objets connectés (idO) fera naître diverses opportunités de business et de positionnement. Afin de soutenir les nouveaux services, l’opérateur tricolore continue à miser sur l’innovation, en s’appuyant sur une démarche d’open innovation et ses propres ressources. Ce dernier s’inscrit dans une dynamique de société numérique, responsable et efficace. Selon Stéphane Richard, la société intégrera les outils du digital dont le cloud, le Big Data – ou le stockage des données – et l’ouverture d’API (Interface de Programmation d’Application) dans ses processus externes et internes. La stratégie de cet opérateur a pour objectif de renouer avec la croissance tout en préservant une situation financière solide.

En Afrique, Orange fait le pari de la diversification

Le géant français des télécoms multiplie acquisitions et initiatives sur le continent africain.
Le marché africain des télécommunications est composé d’opérateurs internationaux, régionaux et locaux. Le nombre de ces derniers a presque triplé, en l’espace d’une dizaine d’années, passant ainsi de 50 à 150.
Pour permettre à tous d’accéder aux services nécessaires et à Internet, le groupe tricolore mise non seulement sur une extension de la couverture mobile, mais également sur l’amélioration de la rapidité et de la qualité des connexions.
En 2019, Orange a été certifié ‘Top Employeur’ en Afrique pour la cinquième année consécutive. Il a développé plusieurs partenariats avec des écoles de management, écoles d’ingénieurs et universités africaines.
Orange Tunisie recrute en ce moment. Le groupe propose 10 600 CDI – Contrat à Durée Indéterminée – pour la période 2020-2025. Pour tout savoir des valeurs du groupe ‘Orange Tunisie’ ainsi que de sa politique de recrutement, visitez le site d’emploi RD Congo.