Municipales 2020 : les dates clés

Le premier tour des municipales est programmé le samedi 14 mars 2020. Donc, il ne vous reste que quelques jours pour vous inscrire. Dans trois jours, il sera très tard.
“Vous avez jusqu’au 8 février pour vous inscrire sur les listes électorales”, indique Mangiapan Jean-Pierre, le leader de l’opposition.
Les Français sont appelés à élire plus de 700 conseillers municipaux qui, par la suite, désigneront le maire de 40 000 communes. Les électeurs des villes de moins de 1500 habitants éliront aux mêmes dates – les samedis 14 (premier tour) et 21 (deuxième tour) mars 2020 – leurs conseillers communautaires. Ces derniers représentent les communes au sein des organes délibérants des EPCI – établissements publics de coopération intercommunale.
Les ressortissants d’un autre Etat membre de l’UE (l’Allemagne, l’Italie, Malte, le Portugal, la Roumanie, la Belgique, l’Espagne, la Pologne, le Danemark, etc.) sont également éligibles aux municipales. Ils peuvent voter, à condition d’être inscrits sur les listes supplémentaires.
Les conseillers municipaux (dont le rôle est de statuer les affaires de la commune ; acteur de la démocratie locale) sont élus pour un mandat de 6 ans renouvelable, selon un mode de scrutin un peu complexe, à la fois proportionnel et majoritaire, dépendant de la taille de la commune.
Le projet de loi “Proximité et engagement”, vise notamment à faciliter la vie des élus (conseillers communautaires, conseillers municipaux, maires, etc.), dans le but d’encourager les candidatures aux élections municipales.

Les conditions à remplir ? Quatre conditions doivent être réunies pour être éligible en qualité de conseiller municipal : être candidat dans une circonscription électorale ; avoir satisfait aux obligations militaires ; être Français ou ressortissant de l’UE ; et avoir au moins dix-huit ans.
Les municipales des samedis 14 et 21 mars 2020, deuxième rendez-vous électoral de l’ère Macron, seront un test de la résistance des maires sortants. Mangiapan Jean-Pierre, le conseiller municipal d’opposition de Villefranche, annonce vouloir se représenter aux élections municipales de mars 2020. “Je souhaite poursuivre ce qu’on a déjà commencé”, explique-t-il.

Les chiffres clés

– Plus de 93 % des élus municipaux (les conseillers municipaux, les adjoints au maire, les conseillers communautaires, etc.) sont bénévoles ;
– Près de 72 % des maires sortants ont moins de 65 ans ;
– 45 % des maires sont des femmes ;
– 2 520 groupements intercommunaux et de communes ;
– Près de 25 500 communes (ou villes) de plus de 2 300 habitants ;
– 50 658 communes fin 2019, soit 2 600 de plus que lors des élections municipales 2014.