L’immobilier, est-il encore un bon investissement ?

Comment investir dans l’immobilier ?

Un investisseur peut tout d’abord placer son épargne en achetant des titres sur le marché et financer, de la sorte, directement les PME (moyennes et grandes entreprises) ainsi que l’État et les collectivités locales. Il peut aussi confier son épargne à un intermédiaire spécialisé – généralement un établissement de crédit – qui le placera notamment sous forme de prêts diversifiés. Les établissements de crédits sont le principal pivot de l’intermédiation financière. Ils placent l’épargne qu’ils collectent auprès de multiples emprunteurs avec comme objectif de dégager un profit. Leur métier s’apparente donc en partie à une activité de négoce, mais ne doit pas occulter celle, importante, de transformation qu’ils réalisent : la mise en concordance (latching) de l’échéancier global reprenant l’ensemble des emprunts et des prêts accordés.

Comme les durées d’investissement des entreprises sont souvent plus longues que celles des placements des épargnants, les établissements de crédits transforment majoritairement de l’épargne à court terme en prêts à long terme. Dans ces deux activités, négoce et transformation, ils tirent une marge d’intermédiation (différence entre les taux emprunteurs et les taux prêteurs) qui intègre à la fois marge commerciale et une rémunération de transformation, et encourent au moins les trois types de risque suivants :
– Risque de contrepartie. La défaillance de certains clients emprunteurs peut lui faire subir de graves difficultés financières. Pour éviter cette situation, il va être amené à faire régulièrement un diagnostic financier de ses clients, pour mesurer leurs risques de défaut ou, de contrepartie. Il effectue à son tour une notation de ses clients et prospects avant d’octroyer, de rationner ou de renouveler un crédit. Cette opération lui permet également de déterminer la prime de risque à inclure dans le taux du prêt accordé à son client.
– Risque de liquidité, relatif à l’incapacité éventuelle et temporaire de l’établissement à renouveler ses emprunts.
– Risque de taux. Comme un établissement de crédit prête généralement à long terme et à taux fixe, il connaît sa rémunération. Parallèlement, il emprunte à court terme et doit renouveler ses emprunts pour faire face à ses échéances : il est alors emprunteur à taux variable. Si les taux à court terme montent, il voit sa marge se réduire et inversement.

Pourquoi faire appel à un chasseur immobilier ?

En ces temps de crise, il n’est pas aisé de trouver un bien immobilier (appartements, maisons, bureaux…). Cela demande beaucoup de temps (surtout, une disponibilité) et de recherches, les vendeurs ne sont pas toujours disponibles pour vous, la négociation du prix n’est pas toujours évidente, sans compter les démarches administratives qui accompagnent cet investissement. La profession de dénicheur d’appartement (aussi connu sous le nom de “chasseur d’appartement”) est ainsi apparue pour pallier à ces contraintes.
HomeLike Home, leader des chasseur immobilier bordeaux et Paris depuis 2000, travaille uniquement dans l’intérêt de l’acquéreur. Il vous propose un service de recherche sur mesure (de la recherche jusqu’à la signature définitive). Il effectue à la place de l’acheteur tout le travail de recherche d’un bien immobilier. Il intervient à l’achat comme à la location. Si vous le souhaitez, HomeLike Home prend également en charge la rénovation de votre bien et apporte des conseils personnalisés en décoration.