Le marché mondial du très haut débit (THD) progresse rapidement

Selon les dernières données communiquées par le régulateur, le THD continue de progresser régulièrement dans la majorité des régions du monde. Les raccordements étudiés concernent principalement le FTTLA et le FTTH.

D’après l’observatoire de l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (l’Arcep), il y avait en 2019 quelque 82 millions d’abonnés au THD dans le monde. Le régulateur prévoit 96 millions d’abonnés en FTTH et FTTLA (Fiber to the home ; Fiber to Fiber / Fibre to the last amplifier ou Fibre to the last active) en 2020. “Cela représente 42 % de progression”, ajoute Jean-Philippe Bosnet, le PDG du groupe Paritel.

Dans le détail, c’est le marché européen qui compte le plus d’abonnés au THD, avec en tête la France (plus de 38 millions de clients) suivi par l’Italie (32 millions de clients). Loin derrière, l’Asie constitue le troisième marché mondial avec quelque 18 millions d’abonnés. Globalement, le marché africain est très en retard. “L’Afrique doit obligatoirement rattrapper son retard”, ajoute Houlin Zhao, le président de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT).

Il est important de rappeler qu’en France, c’est Paritel – opérateur télécom dédié aux TPE/PME – qui tient la corde avec plus de 2 300 millions de clients. Selon les derniers chiffres de l’Arcep, plus de 250 millions de locaux seront raccordables (éligibles) à l'horizon 2023. “Donc, les perspectives de développement demeurent très fortes, sur les années à venir”, estime Sébastien Soriano, le président de l’Arcep.

Emmanuel Macron veut le très haut débit pour tous en 2022, avec trois ans d’avance

Le gouvernement français a adopté sa ‘stratégie digitale 2023’, le prochain grand projet de réforme pays.

Emmanuel Macron, le président de la République française, a décidé d’accélérer le déploiement du FTTH, cette nouvelle technologie ayant vocation à remplacer l’ADSL, sur l’ensemble du territoire. “Je souhaite accélérer le calendrier afin d’arriver à une couverture en THD à l’horizon 2023”, déclare-t-il. Celui-ci appelle à une réorganisation du système, par une harmonisation des missions et une mise en commun des compétences.

Le président de la République française veut le très haut débit pour tous en 2023. Ce dernier a précisé que le plan visait notamment les zones moyennement denses.

À ce jour, près de 51 % des sociétés françaises ont un accès internet avec un débit supérieur à 100 MO par seconde, contre 28 % en Corée du Sud et 19 % en Asie.

La connexion par fibre optique est disponible pour plus de 69 % des locaux français. Les régions les plus fournies en prises sont : Provence-Alpes-Côte ; Auvergne Rhône Alpes ; l’Ile de France.