Combien y a-t-il de sucre dans un verre de vin ?

Depuis octobre 2016, les vignerons suisses qui produisent du vin AOC ne peuvent plus rajouter du sucre dans leur vin. Une bonne initiative qui plait déjà aux consommateurs qui se soucis du taux de sucre présent dans un verre de vin. Le procédé d’ajout de sucre dans les vins est plutôt utilisé pour les rendre plus doux et ayant plus du goût pour plaire aux jeunes consommateurs. En effet, certain caveur pratique cette méthode pour masquer l’acidité, alors qu’elle est dénoncée par la majorité d’autre eux. D’après le propriétaire et négociant de vin français, Raphaël Michel, « On dit que les vins du Cornalin ont du succès, mais c’est trop sucré, ce qui peut créer une addiction dangereuse d’après l’OMS ».

Pour ces raisons, de nombreux nutritionnistes et scientifiques mettent en garde contre le taux de sucre que peut cacher un verre de vin.

 À votre avis, combien de sucre contient un verre de vin ?

C’est l’une des questions la plus posée sur internet, surtout par la gente féminine soucieuse de garder leur ligne.

En règle générale, un verre de vin contient un nombre de grammes d’alcool qui est égal au taux d’alcool mentionné sur la bouteille, comme l’a bien mentionné le professeur Fabrizio Bucella, sommelier et spécialiste du vin.

Pour avoir la quantité de sucre en grammes contenue dans un verre, il faut juste multiplier la quantité d’alcool par 1.8. Une méthode très simple proposée par l’expert en sommelier, même mentalement vous pouvez multiplier par 2 et retirer 10 pour cent du total. Par exemple un vin qui indique contenir sur l’emballage 13.5 %, donc un verre de vin contient à peu prés 13.5 grammes d’alcool. Concernant le taux de sucre, il faut multiplier 13.5 par 1.8, ce qui nous donne 24.3 grammes de sucre dans un verre de vin. En considérant qu’un gramme de sucre (saccharose) apporte 3.87 kilo calories en valeur énergétique, cela fera exactement 94 kilocalories par verre de vin de 13.5 %.

En comparaison un verre de contenance 25 cl de Coca-Cola contient presque 105 kilocalorie, et un bol de 30 grammes de céréales le matin correspond environ à 114 kilocalorie.

Comment connaître le taux de sucre résiduel ?

Malheureusement pour les consommateurs, l’étiquetage du vin est exempté de l’obligation d’inscrire les valeurs énergétiques entre autres la quantité de sucre. Pour les vins doux, moelleux, il faut rechercher l’information sur les sites internet de chaque marque. Mais même sur les sites certains le précisent d’autre pas. C’est vraiment dommage parce que les consommateurs, ont le droit de trouver cette information très utile. Chaque vigneron connaît parfaitement les valeurs énergétique de leur vin, comme l’a indiqué le propriétaire de Raphaël Michel, grâce aux analyses effectuées sur ses produits. En attendant une nouvelle réglementation pour obliger les vignerons à mettre sur leur étiquetage toutes les informations sur les valeurs énergétiques.